Download E-books Les mystères de Winterthurn PDF

October 18, 2016 | American Literature | By admin | 0 Comments

By Joyce Carol Oates

À l. a. fin du XIXe siècle, au manoir de Glen Mawr situé dans l. a. ville de Winterthurn à l’est des États-Unis, vit l’étrange famille Kilgarvan, composée de trois filles : Georgina, l’aînée, appelée l. a. « nonne bleue », et ses deux demi-sœurs qu’elle élève seule, l. a. sage et studieuse Thérèse et los angeles jolie et fantasque Perdita. À l’aube d’une journée de mai, Georgina s’en va en ville acheter cinquante livres de chaux vive. Peu après, on retrouvera le bébé de sa cousine Abigaïl, venue quelques jours en visite, égorgé près du lit de l. a. mère.

Douze ans plus tard, cinq jeunes filles sont retrouvées mortes, atrocement mutilées, près de Winterthurn. Et, douze ans plus tard encore, c’est le pasteur, sa mère et une de ses paroissiennes qui sont sauvagement assassinés à coups de hache. Chaque fois, l. a. clé de ces mystères épouvantables va être los angeles même : jusqu’où ose aller une femme amoureuse ?

Xavier Kilgarvan mène les trois enquêtes avec verve et ardour et met toute sa vie dans l. a. résolution de ces crimes. Et l’on swimsuit avec délice les façons de l. a. société du tournant du siècle avec tout ce qu’elle a de suranné et d’hypocrite à strength de bienséance.

Show description

Read or Download Les mystères de Winterthurn PDF

Similar American Literature books

The Tattooed Girl: A Novel (Oates, Joyce Carol)

Joshua Seigl, a celebrated yet reclusive writer, is pressured for purposes of failing overall healthiness to give up his much-prized bachelor's independence. ads for an assistant, he unwittingly embarks upon the main risky event of his privileged lifestyles. Alma Busch, a sensuous, bodily beautiful younger girl with strange tattoos protecting a lot of her physique, stirs in Seigl a fancy of feelings: pity?

Auguries of Innocence

Auguries of Innocence is the 1st e-book of poetry from Patti Smith in additional than a decade. It marks a huge accomplishment from a poet and performer who has inscribed her imaginative and prescient of our global in strong anthems, ballads, and lyrics. during this intimate and searing choice of poems, Smith joins in that fab culture of troubadours, journeymen, wordsmiths, and artists who reply to the realm round them in clean and unique language.

American Appetites

Ultimately again to print in a gorgeous new exchange paperback variation, American Appetites is vintage Joyce Carol Oates—a suspenseful mystery during which the satisfied facade of an prosperous suburban couple crumbles less than the burden of tragedy and scandal. For twenty-six years, Ian McCullough, a demographics researcher at a social technological know-how imagine tank, has been fortunately married to Glynnis, a profitable cookbook author and an excellent hostess.

The Long Winter (Little House)

The adventures of Laura Ingalls and her kin proceed as Pa, Ma, Laura, Mary, Carrie, and little Grace bravely face the difficult iciness of 1880-81 of their little residence within the Dakota Territory. Blizzards hide the little city with snow, removing all offers from the surface. quickly there's nearly no foodstuff left, so younger Almanzo Wilder and a pal make a perilous journey around the prairie to discover a few wheat.

Additional resources for Les mystères de Winterthurn

Show sample text content

Un ange nain de l. a. taille d’un rat, avec en guise d’ailes un easy cover, était accroupi près du pied de los angeles Vierge, une flûte à l. a. major, fronçant ses lèvres carmin comme pour embrasser. Quelle audace… mais ce n’était qu’un bébé. shock par l. a. douleur, Abigaïl gémit tout haut, repoussant l. a. petite tête de son sein. remark Charleton avait-il pu se glisser dans son lit, se blottir sous les couvertures et ouvrir sa chemise de nuit ? Il ne s’était jamais comporté de l. a. sorte ; ses lèvres tétaient avidement le pauvre mamelon… ! Impatiente. Impatiente. Ô cruelle aimée… Autour d’elle, des battements d’ailes, des cris aigus, un tumulte de chair – rougeâtre, laiteuse, blanche comme neige –, des bouches, des lèvres voraces, des dents, des yeux qui clignaient et brillaient dans l’obscurité. Ô Mère, cruelle ! Nous avons attendu si longtemps ! Abigaïl voulut crier mais aucun son ne sortit, brusquement les gencives du bébé se transformèrent en dents acérées et s’agrippèrent à son sein. Des joues en feu… des ventres à fossettes… des bouches, des lèvres, des langues… Il y en avait tant. L’Enfant Jésus los angeles tétait vigoureusement, lui prenait toute sa vie. C’est notre heure. Notre heure. Tu ne peux nous résister. � Monstres, cria Abigaïl, démons ! remark osez-vous me toucher ? Je ne suis pas votre mère. » Elle ne fut pas able de lutter ; les bruits de succion devinrent plus forts ; si elle repoussait un visage brûlant, un autre aussi vorace prenait sa position. Elle tira désespérément sur l. a. mèche d’un ange dégingandé à peine vêtu, avec des yeux bleus globuleux et des joues rouges, des cuisses et des fesses grasses criblées de fossettes ; des larmes de fureur coulaient sur ses joues – remark pouvait-elle le repousser ? � Je vous en prie, épargnez Charleton », suppliait Abigaïl. Ses deux seins ruisselants de sang étaient happés par des bouches voraces, sauvagement meurtris ; aucun chérubin ne lâchait prise avant le second où, rassasié, il s’effondrait en soupirant et se réfugiait contre elle. � J’ai péché… mais je ne suis pas coupable, murmurait Abigaïl. Mon Dieu, ayez pitié de moi… » Le mur près de sa tête résonnait de rires grossiers au milieu du vacarme des trompettes, des mandolines, des tambours et des cornemuses. Telle une anguille un petit ange se glissa sous les draps pour sucer avec une audace sans nom les orteils d’Abigaïl… ! À ce second elle succomba à un évanouissement d’une infinie douceur – elle ne positioned articuler un son, le souffle lui manquait ; le diable même los angeles tenait dans ses griffes, il ne l. a. lâcherait plus. los angeles mélopée l. a. scène se situe six semaines plus tôt devant l. a. tombe du juge Erasmus Kilgarvan, dans le cimetière de l. a. vallée de los angeles Tempérance. Un événement très étrange se produisit alors que le révérend De Forrest prononçait une dernière prière pour le repos de l’âme du défunt en présence d’un petit groupe de mom and dad. Tout à coup l’atmosphère changea : le soleil hivernal perça l’écran de nuages qui l’avait caché toute los angeles matinée et illumina les stèles de marbre et de granit, sans épargner le cercueil d’ébène étincelant.

Rated 4.33 of 5 – based on 45 votes